Réseaux d’entrepreneuses : ambition et bienveillance

 Dans Éco

Chaque année, 200 000 Françaises[1] se lancent dans l’aventure de la création d’entreprise. Pour gérer leur carrière librement, elles s’organisent… et ça marche ! Trois ans après leur création d’entreprise, 66 % d’entre elles poursuivent leur activité et dégagent un revenu comparable à celui des hommes. En Pays de Savoie, les cheffes d’entreprises s’organisent en réseaux pour développer leurs activités.

Chaque mois, elles se retrouvent « à hauteur de femmes », pour échanger, réseauter, acquérir de nouvelles compétences. Au cœur de ces rencontres, la bienveillance inspire la confiance et tisse des liens durables.

 Deux réseaux en Haute-Savoie

L’entrepreneuriat au féminin gagne le territoire haut-savoyard et s’exprime à Annecy avec Femin’Alpes ou à Thonon-les-Bains avec Féminin Entreprendre. Conseil en marketing, juriste, agent d’assurance ou de voyage, boulangère, créatrice de bijoux ou de mode, tapissière, formatrice en communication, graphiste, photographe, ostéopathe … les profils des femmes actives qui rejoignent ces réseaux sont extrêmement variés et font leur richesse.

La même volonté d’ouverture et d’entraide

Le réseau Femin’Alpes, émanation du réseau national des Mampreneures, a été créé fin 2014 et rassemble une vingtaine de membres. Né de la volonté de 6 femmes,  il affiche résolument ses ambitions : « proposer un réseau résolument différent, suite à la très forte demande d’une organisation spécifiquement féminine (…) accessible financièrement, et où l’apport d’affaires n’est pas le but premier ». Pour promouvoir les idées des entrepreneuses, Fémin’Alpes organise mensuellement un Collectiv’ Café, temps d’échange et de réseautage. Des ateliers, rencontres, cercles de co-développement sont également proposés pour aborder des thématiques utiles à toutes, comme la stratégie digitale ou la fiscalité.

Le concept de Féminin Entreprendre, né également en 2014, est sensiblement le même. Formalisé à partir de rencontres conviviales, ce réseau compte aujourd’hui une trentaine de membres et se retrouve autour d’un petit déjeuner fédérateur le premier lundi de chaque mois. Chacune des entrepreneuses apporte ses connaissances aux autres dans un contexte détendu. Qui n’aimerait pas apprendre à « transformer sa gestion administrative et comptable en activité plaisante » ou savoir « présenter son activité et séduire son interlocuteur en deux minutes » ?

 

https://www.linkedin.com/company/feminalpes/

http://feminin-entreprendre.fr/

 

[1] Source : https://www.marieclaire.fr/,entreprendre-au-feminin,813477.asp

 

 

Articles récents

Commencez à taper et pressez Entrée pour rechercher